Mercredi 16 octobre 2019
A interprètes parfaits, musiques inégales
Deux Jon pour quatre compositeurs
Musiques américaines pour clarinette et piano

Sur la pochette : Manhattan dans la brume. On rêve déjà. Sur le disque : presque un siècle de musique(s) américaine(s), et là, le rêve est plus chaotique. Après d’impeccables Sonates de Brahms, les deux Jon (Manasse, le clarinettiste, et Nakamatsu, le pianiste) reviennent au pays, et même à la maison, en mettant en vedette … américaine deux habitués de leur festival de Cape Cod. Les For Rags for Two Jons de John Novacek renvoient bien-sûr à Scott Joplin, mais drainent bien d’autres références. Le dernier, Full Stride Ahead, est le moins convenu. Même connivence avec le Cubain Paquito D’Rivera, sauf que son Cape Cod Files révèle un autre intérêt pour les possibilités expressives de la clarinette, jusque dans l’hommage final à la chanteuse cubaine Chiquita. En comparaison, Leonard Bernstein, avec la Sonate pour clarinette et piano, sa première œuvre publiée, fait figure de néoclassique, même si, dans le Vivace final, le futur auteur d’On the Town pointe l’oreille. Les Trois Préludes pour piano de Gershwin, dans leur version avec clarinette (il y en a cent autres) viennent fédérer le tout. Les deux virtuosissimes Jon y sont aussi chez eux.
François Lafon

John Novacek : For Rags for Two Jons - Paquito D'Rivera : The Cap Cpd Files - Leonard Bernstein : Sonate pour clarinette et piano - George Gershwin : Trois Préludes, I got Rythm
Jon Manasse (clarinette), Jon Nakamatsu (piano)
1 CD Harmonia Mundi HMU 907 508
56 min.

mis en ligne le mardi 21 décembre 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.