Samedi 17 novembre 2018
Alla Tartini
Improvisations pour violonistes chevronnés
Senti lo mare

Dans son Traité de la musique selon la véritable science de l’harmonie, publié en 1754, Giuseppe Tartini, le roi de l’ornementation et l'auteur du fameux Trille du Diable, explique en long et en large la manière de créer des harmonies en invoquant les mathématiques et la philosophie. Dans le livret de cet album, Matthieu Camilleri détaille longuement ce qu’il sait du célèbre violoniste, et plus longuement encore la manière dont lui-même s’y est pris pour aborder les ultimes sonates du maître de Padoue. Car il ne s’agit pas ici d’un enregistrement « ordinaire », mais à côté de quelques interprétations « classiques » (ou presque), d’improvisations, de recréations, de reconstruction (par exemple une sonate en quatre mouvements à partir d’un seul existant). Nul doute que pour un violoniste chevronné, l’expérience est fascinante, et que pour des violonistes en devenir, cette manière d’improviser alla Tartini sur du Tartini est des plus instructives. Que le résultat ne flatte pas toujours les oreilles, c’est évident, non seulement à cause du caractère expérimental du programme mais aussi parce qu’être constamment juste chez Tartini est un défi de chaque instant.
Gérard Pangon

Giuseppe Tartini (improvisations de Matthieu Camilleri) : Prélude-Capriccio, Sonate XXII la mineur, Sonate XII sol majeur, Sonate en sol mineur (reconstruction), Sonate en mi mineur
Matthieu Camilleri (violon)
1 CD En Phases ENP002
54 min

mis en ligne le samedi 7 juillet 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.