Dimanche 19 novembre 2017
Une Muse, des Muses
Parfums de femmes autour de la mezzo Isabelle Druet
Muses

Sujet (mais pas objet) du programme : la Femme. Rien d’original, quoique… Cette femme imaginaire (la Mélisande de Debussy et Maeterlinck) incarnée par Alma Mahler, elle-même compositrice dans la lignée de son maître et ex-amant Alexander von Zemlinsky davantage que de son époux Gustav Mahler, est bien la muse multiple (d’où le pluriel ? ) annoncée sur la couverture. Plus concrètement, l’enchaînement de quatre Lieder d’Alma (poèmes de Rilke, Dehmel…), de la Pelléas et Mélisande Symphonie tirée par Marius Constant de l’opéra et de six Mélodies de Zemlinsky sur des textes de … Maeterlinck, données dans leur version originelle avec piano puis dans une orchestration inédite au disque de Gösta Neuwirth (né en 1937) pourrait paraître plus conceptuel qu’organiquement nécessaire si la voix de mezzo d’Isabelle Druet n’instaurait tout naturellement le clair-obscur requis. Mieux donc qu’un CD carte de visite pour le valeureux Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, créé en 2010 et dirigé avec style et précision par Jean-François Verdier. Au piano dans Zemlinsky, Anne Le Bozec est aussi une muse.
François Lafon

Alma Mahler : Lieder - Claude Debussy/Marius Constant : Pelléas et M2lisande Symphonie - Alexander von Zemlinsky : Six Mélodies op. 13
Isabelle Druet (mezzo-soprano), Anne Le Bozec (piano)
Orchestre Victor Hugo Franche-Comté
Direction musicale : Jean-François Verdier
1 CD Klarthe Records K026
1 h 10 min

mis en ligne le jeudi 29 septembre 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.