Dimanche 27 mai 2018
Petit Gounod deviendra grand
Cantates et messes nées à la Villa Médicis de Rome
Charles Gounod - Cantates et musique sacrée

Pour le Prix de Rome de musique, attribué de 1803 à 1968, les candidats mis en loge doivent composer une scène dramatique ou cantate. Berlioz et Debussy obtiennent le premier prix, Ravel n’y parviendra jamais. Le Palazzetto Bru Zane présente trois cantates du jeune Gounod nées dans ce contexte. Marie Stuart et Rizzio pour soprano, ténor et orchestre ne lui vaut en 1837 que le deuxième second prix. Prisonnière, la reine se souvient de la France et attend son amant David Rizzio, qui finira mortellement blessé. Gounod est couronné deux ans plus tard grâce à Fernand pour soprano,  ténor, basse et orchestre. En 1492, sous les remparts de Grenade, Fernand se donne la mort pour avoir manqué à son devoir en favorisant la fuite d’un Maure et de la belle Zelmire. Dans l’intervalle, en 1838, La Vendetta pour soprano, ténor et orchestre laisse Gounod bredouille : une mère corse fait jurer à son fils de venger son père assassiné. De 1840 à mai 1842, Gounod séjourne dans la Ville éternelle, où il découvre Palestrina et se lie avec Ingres, alors directeur de l’Académie de France à Rome. A l’orée d’une carrière largement consacrée à la musique chorale, il y compose et dirige lui-même en 1841 sa Messe de Saint-Louis des Français pour mezzo-soprano, ténor, chœur et orchestre. Il se rend ensuite à Vienne, où il ajoute à cette messe le graduel Christus  factus est et écrit une Messe vocale pour chœur mixte a cappella (1842), pour la fête de l’Annonciation de la Vierge, ainsi que, comme troisième « envoi de Rome », une Hymne sacrée pour quatuor vocal, chœur et orchestre (1843). Très intéressantes découvertes ! Le livret joint donne d’amples renseignements sur les œuvres elles-mêmes (il en fournit les textes) et sur la villa Médicis au temps d’Ingres, et reproduit des lettres de Victoire Gounod à son fils Charles ainsi que, de ce dernier, des extraits des « Mémoires d’un artiste » concernant l’Italie.
Marc Vignal

Marie Stuart et Rizzio, Fernand, La Vendetta, Messe vocale, Christus factus est, Hymne sacrée, Messe de Saint-Louis des Français
Solistes, Chœur de la Radio flamande, Orchestre philharmonique de Bruxelles
Direction musicale : Hervé Niquet
2 CD dans un Livre-disque Palazzetto Bru Zane, Collection Prix de Rome Vol. 6, Charles Gounod, Cantates et musique sacrée
2 h 09 min

mis en ligne le lundi 23 avril 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.