Jeudi 23 mars 2017
Partenope à la va-vite
Riccardo Minasi passe à côté d'un trésor facétieux
Partenope

En 1728, Senesino, la Bordoni et la Cuzzoni désertent la Royal Academy of Music, dont Haendel est maître d’orchestre : c’est a faillite. Début 29, quelques mécènes y mettent de leur poche, Haendel part fissa pour l’Italie renouveler et sa troupe et ses livrets. La nouvelle saison débute mal avec un Lotario oublié : Bernacchi ne vaut pas Senesino, et la Bertoli « ne fait jamais de grimace ». Des grimaces ? Partenope en est plein, et en tous genres ! Un livret jugé à l’époque des plus mauvais, que Dent, musicologue haendélien de référence, considère comme le meilleur d’Haendel. A force de trahisons, de quiproquos, de travestissements, cet univers shakespearien dont Offenbach aurait pu faire son beurre, se traduit par une suite ébouriffée des changements de situations, un défilé vertigineux d’arias dont aucun ne laisse indifférent. L’interprétation sous la direction de Riccardo Mingasi commence plutôt mal : sec, rugueux, avec des changements de tempos qui heurtent. Jaroussky (Arsace) donne, comme à son habitude, dans le contreténor éthéré – il persistera contre vents et marées jusqu’au dernier air exclu (Fatto e Amor). Karina Gauvin (Partenope) loupe ses vocalises (quel L’amor ed il destin décevant). L’acte 2 se passe sans grande vibration. Et à l’acte 3, tout change. Les musiciens d’Il Pomo d’Oro ont recouvré leurs esprits, Karine Gauvin aussi (quel Ch’io parta facétieux). Heureusement, d’un bout à l’autre, les rôles seconds (mention spéciale à Luca Tittoto, Ormonte) surpassent les premiers en expressivité, et donnent, seuls, de l’unité à cette représentation en apparence préparée à la va-vite.
Albéric Lagier 

Partenope
Karina Gauvin (Partenope), Philippe Jaroussky (Arsace), Emöke Baráth (Armindo), John Mark Ainsley (Emilio), Teresa Iervolino (Rosmira), Luca Tittoto (Ormonte)
ll Pomo d’oro
Direction musicale : Riccardo Minasi
3 CD Erato 0825646090075
3 h 23 min

mis en ligne le jeudi 14 janvier 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.