Dimanche 19 novembre 2017
Musique pour caméléons
Henze électrisé par le ténor Andrew Staples et l’Ensemble Scharoun
Henze Scharoun Ensemble Berlin

Webern ou Stravinsky ? Strauss ou Britten ? Homme de grande culture, Hans Werner Henze s’est illustré avec le même talent tant dans le domaine lyrique (Boulevard Solitude, Les Bassarides, La Cubana…) que l’orchestre (10 symphonies), la musique de chambre, l’instrumentation (Wagner, Carissimi, Monteverdi…) ou le cinéma (Alain Resnais, Volker Schlöndorff). Partenaire de longue date du compositeur, l’Ensemble Scharoun de Berlin réalise son premier enregistrement des Neue Volkslieder und Hirtengesänge, dont il fut le créateur, en 1997. Destinée à un basson, une guitare et un trio à cordes, cette partition gracile dégage un fort parfum italianisant – Henze avait quitté l’Allemagne pour l’Italie en 1953 –, à la fois léger et entêtant. D’après Holderlin, Kammermusik 1958 est l’une des œuvres les plus attachantes de ce musicien caméléon ; dédiée à Britten, par le raffinement extrême de son coloris elle rejoint la palette du Britannique – dont elle reprend le principe madrigalesque d’une voix de ténor sertie dans un ensemble – ici, huit instruments auxquels s’ajoute la guitare solo. En marge de Schoenberg (Ode à Napoléon) et Britten (Nocturne), chantée ou déclamée, la voix emporte et électrise, illuminée par la clarté solaire du ténor Andrew Staples et les timbres chatoyants de l’Ensemble Scharoun, dont c’est la seconde version discographique – révisée –, après celle signée trente ans plus tôt avec Neill Jenkins (rééd. CD Koch Schwann, supprimé). 
Franck Mallet

Neue Volkslieder und Hirtengesänge, pour basson, guitare et trio à cordes (1983/1996) ; Kammermusik 1958 d'après le recueil In Lieblicher Bläue de Hölderlin, pour ténor, guitare et huit solistes instrumentaux (1958/1963)
Andrew Staples (ténor) Jürgen Ruck (guitare), Markus Weidmann (basson), Christophe Horak (violon), Micha Afkham (alto), Claudio Bohorquez (violoncelle)
Scharoun Ensemble Berlin
1 CD Tudor 7198
1 h 01 min

mis en ligne le mercredi 23 août 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.