Jeudi 23 mars 2017
Merveilles italiennes à la sauce anglaise
Les extraordinaires Psaumes de Marcello au goût insulaire
Psalms

Dans la Venise du début du XVIIIème siècle, Benedetto Marcello était l’incarnation parfaite du « nobile dilettante », menant une double vie comme dignitaire de la Serenissima et comme compositeur, sans oublier son penchant pour la critique musicale. Un dilettante qui fera quand même l’admiration de compositeurs chevronnés de l’Europe entière avec son Estro armonico-poetico, huit volumes publiés entre 1724 et 1726 dans lesquels Marcello met en musique cinquante Psaumes dans une paraphrase italienne. C’est l’un des best-sellers de l’époque si l’on juge seulement par le nombre de traductions que le recueil a connu. Un succès posthume, comme le prouve l’adaptation du compositeur anglais Charles Avison de 1757, dont une sélection est ici enregistrée pour la première fois. La formule de Marcello a beau être simple en apparence (une écriture vocale à quatre voix, avec des interventions solistes, le tout soutenu par une basse continue), elle cache des merveilles d’invention et de ferveur. Si on peut discuter leur choix de cette version anglaise (qu’a-t-elle de mieux que l’originel italien ?), Patrick Ayrton et Barnaby Smith touchent juste avec une interprétation qui tient à préserver cette mirifique simplicité. L’équilibre parfait (malgré une prise de son trop large) des chanteurs de Voces8 et la variété de l’accompagnement fourni par Les Inventions est une pure merveille jusqu’à l’extraordinaire canon sur un texte latin qui ermine en beauté ce programme.
Pablo Galonce

Estro Armonico-poetico (Psaumes 11, 32, 50 et 46) - Chaconne de la Sonate n° 12 op. 2 - Canon Triplex: In omnem terra exivit sous eorum
Voces8, Les Inventions
Direction musicale : Barnaby Smith, Patrick Ayrton
1 CD Signum SIGCD391
1 h

mis en ligne le mardi 17 novembre 2015

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.