Lundi 23 octobre 2017
Le joyeux anniversaire de M. Telemann
Célébration gourmande du compositeur caméléon
Le Théâtre musical de Telemann

Ce « Théâtre musical » de Telemann commence par des Suites, qui, profitant de toutes les diversités que permettent les danses, abordent tous les styles musicaux – de l’Angleterre à la Turquie, de la péninsule ibérique à l’Allemagne, avec La France et l’Italie comme lieux de rencontres de ces concerts des Nations, tels que l’entendait notre Couperin le Grand, qui s’est plu comme Telemann, lequel n’est pas moins grand, à en montrer les richesses. Le programme conçu par Olivier Fortin et l’Ensemble Masques donne libre court à l’ébouriffante inventivité de Telemann, mêlée d’une subtilité faite de beaucoup de science et non moins d’esprit, jusqu’aux caricatures en musique, annonçant Beethoven. Les interprètes saisissent à bras le corps ces trois Suites et ce Concerto polonois, avec une gourmandise communicative, une justesse, une richesse expressive qui méritent tous les saluts. Les auditeurs pourraient bien s’étonner de découvrir encore les grâces fertiles de Telemann, loin de cette austérité qui colle à sa réputation. Les pédagogues, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, trouveront dans ces pages un matériel de choix pour faire comprendre les styles et les genres. Tous regretteront que CD simple ne soit pas un double, contrairement à tant de doubles qui auraient gagnés à être simple. Une bien belle façon d’inaugurer, un peu avant l‘heure, le tricentenaire de la mort du « compositeur-caméléon ».
Albéric Lagier

Suites TWV 55:A1, 55:B5 et 55:G10, Concerto polonois TWV 55:G10
Olivier Fortin (violon)
Ensemble Masques
Direction musicale : Olivier Fortin
1 CD Alpha Classics (Outhere) Alpha 256

mis en ligne le dimanche 8 janvier 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.