Vendredi 01 aout 2014
La musique de la mélancolie
Conspirare révèle la musique chorale de Barber
presque idéal



An American Romantic

Avant d’être compositeur, Samuel Barber était chanteur. C’est peut-être la raison pour laquelle il composa tant pour chœur a cappella. C’est le cas de la majorité des airs qui composent la première partie de cet album, couronnée par son magistral et célébrissime Agnus Dei. Les chanteurs de Conspirare, qui respirent bien en chœur, comme l'indique le nom de leur ensemble, abordent avec tact et légèreté cette musique au souffle et à l’ampleur caractéristiques. Pleine de contrepoints dissonants, cette dernière exige en effet des choristes une grande justesse et du jeune chef américain Craig Hella Johnson une direction taillée au cordeau. En deuxième partie, dans un style plus enlevé, presque jazzy parfois, suit une réorchestration inédite par Robert Kyr de The Lovers, pour chœur et orchestre de chambre. The Lovers est une série de poèmes du chilien Pablo Neruda, tirés de son recueil Vingt poèmes d’amour et un chant de désespoir, traduits en anglais, et mis en musique par Barber à la fin de sa vie, en 1971. On y passe par toutes les variations de l’amour passionnel entre deux êtres, de la sensualité fervente des débuts au délitement nostalgique du sentiment amoureux. Décapant !
Magali Fourmaintraux


Airs pour choeurs (Twelfth night, Reincarnations, Agnus Dei...) - The Lovers - Easter Chorale
Matt Tresler, ténor David, Farwig, baryton Faith DeBow, piano
Conspirare
Direction musicale : Craig Hella Johnson
1 CD Harmonia Mundi HMU 807 522
1 h 19 min

mis en ligne le jeudi 31 janvier 2013

Bookmark and Share


 
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail

Concerts & dépendances
Met de New York, à bon entendeur…
Le cabinet de curiosités
Carlo Bergonzi, le la à tous les autres
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.