Jeudi 14 décembre 2017
Haute voltige
Pierre Hantaï à nouveau étourdissant dans Scarlatti
Scarlatti Sonates 5

" Musique ludique, pleine de joutes frénétiques, de vivacité et d'ardeur " : on ne saurait mieux qualifier que Pierre Hantaï lui-même dans son texte de présentation les sonates de Scarlatti. Ce qui vaut pour la musique elle-même peut également s'appliquer à l'interprétation de ce nouveau volet de la série (intégrale ?) de disques Scarlatti que le claveciniste enregistre depuis quelques années : impossible de ne pas succomber à ce jeu de haute voltige. Pierre Hantaï répond aux demandes de Scarlatti avec une imagination sans fin et loin de se contenter d'appliquer les mêmes formules partout, il invente pour ainsi dire chaque sonate. Les seize de cet enregistrement font la part belle aux pages virtuoses, comme l'étourdissante K 253 et ses basses à vous faire frémir, mais les quelques sonates lentes (K 238) ne sont pas moins réussies dans leur abandon mélodique et leur mystère. Le tout avec une bonne dose de sens dramatique : voyez comment le claveciniste se sert des silences haletants de la K 277 ou trouve son chemin dans la longue K 205, à la construction si particulière, qui clôt le disque d'une manière éclatante. La prise de son, d'un exceptionnel équilibre, fait honneur à l'instrument et à l'interprète. 
Pablo Galonce

Sonates K 551, 474, 475, 252, 253, 547, 87, 28, 211, 401, 388, 277, 124, 157, 238, 205
Pierre Hantaï (clavecin)
1 CD Mirare Mir 326
1 h 18 min

mis en ligne le mardi 28 novembre 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.