Lundi 23 octobre 2017
Deux instruments pour trois voix
L. Boulanger et A. de Pasquale donnent de la vigueur à CPE Bach
CPE Bach - Graun - Hesse - Trios for pianoforte & viola da gamba

Pour Carl Philipp Emanuel Bach et ses collègues berlinois, la dénomination « trio » indique pour une œuvre non le nombre d’instruments, qui peut varier de deux à quatre, mais le nombre de voix (trois). Les cinq ouvrages réunis ici sont pour deux instruments mais à trois voix, dont deux respectivement à la main droite et à la main gauche du pianoforte. Ceux de Carl Philipp Emanuel Bach sont des transcriptions pour pianoforte obligé et viole de gambe, les deux premiers à partir d’une sonate pour clavecin et violon en ré majeur de 1731 (Wq.71) et d’une sinfonia en la mineur pour deux violons et basse de 1754 (Wq.156). Dans la sonate en ut mineur de 1749 (Wq.161), à l’origine une sonate en trio (trois voix et quatre instruments) pour deux violons et basse dite Conversation entre un Sanguineus et un Melancholicus, est abordée la question de la signification de la musique non chantée. Les deux personnages sont en désaccord dans le premier mouvement et la plus grande partie du deuxième, ce qui se traduit par des tournures musicales contrastées et en opposition, en confrontation. Ils commencent à se réconcilier dans la seconde partie du deuxième et dans le troisième conversent amicalement, en se renvoyant le même thème. C’est la seule page du compositeur avec programme explicitement énoncé, en quarante-deux épisodes. Les instruments retenus pour ces transcriptions et l’interprétation donnent à la musique du Bach de Berlin et de Hambourg une vigueur accrue. En prime, une sonate en ré majeur attribuée à un certain Christian Hesse et un trio en ut majeur de Johann Gottlieb Graun, Konzertmeister (premier violon) de l’orchestre de Frédéric II de Prusse.
Marc Vignal

Trios pour pianoforte et viole de gambe de Carl Philipp Emanuel Bach (Wq.71 ou H.502, Wq.156 ou H.582 et Wq.161 ou H.580), Christian Hesse (attribué à) et Johann Gottlieb Graun
Lucile Boulanger (viole de gambe), Arnaud de Pasquale et Laurent Stewart (pianoforte)
1 CD Alpha Outhere Alpha 202
1 h 12 min

mis en ligne le mercredi 9 septembre 2015

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.