Samedi 29 avril 2017
Dans l’ombre à Londres
Belle mise en parallèle de Haym et Haendel par L’Aura Rilucente
Handel – Haym - Trios sonatas

Dans les coulisses de quelques opéras de Haendel, il y a Nicola Francesco Haym, né à Rome de parents allemands, éminent violoncelliste qui arrive en Angleterre, en 1701 à l’âge de 23 ans. Homme de culture, il ne se contente pas de briller comme musicien de chambre à la cour du duc de Bedford, il compose, écrit des livrets, se passionne
pour Tallis et Byrd dont il rédige les portraits, édite la poésie de Le Tasse, bref, à Londres, il s’épanouit. C’est alors qu’il rencontre Haendel, dont le parcours à travers l’Europe se rapproche du sien. Dès 1713, il écrit pour lui le livret de Teseo, avant ceux, dix ans plus tard, de Giulio Cesare in Egitto ou Tamerlano, une collaboration qui durera jusqu’en 1728. La mise en parallèle, comme ici, de sonates en trio de Haym et d’Haendel ainsi que d’arias en version instrumentale, permet de constater que l’entente des deux hommes dépassait la simple relation d’un librettiste avec un compositeur : leur proximité musicale est évidente, en particulier dans les mouvements lents où ils sont animés du même esprit de langueur et de mélancolie. La superbe interprétation du jeune ensemble L’Aura Rilucente, dont c’est le premier enregistrement, y est pour beaucoup : elle est gracieuse et marquée d’une belle expressivité, avec la présence d'une harpe en basse continue qui ajoute à la délicatesse.
Gérard Pangon

Haym : Sonates en trio op.1 n°1, 3 et 4 – Haendel : Sonates en trio op.2 n°5 et 7 ; airs A languir ed a penar (Admeto), Torno omai la pace all’alma (Tolomeo), Ah ! tu non sai (Ottone), Ballo di pastori e pastorelle (Amadigi di Gaula)
L’Aura Rilucente
1 CD Ambronay AMY304
55 min

mis en ligne le dimanche 23 août 2015

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.