Jeudi 29 septembre 2016
Concerts & dépendances
Côté salle et côté scène avec les musiciens
Mimi, l’essentiel et le périssable samedi 22 novembre 2014 à 01h14

Au Bouffes du Nord : Mimi, scènes de la vie de bohème, librement inspiré de Giacomo Puccini. Même équipe (Frédéric Verrières, compositeur, Guillaume Vincent, metteur en scène, Bastien Gallet, librettiste), même principe que The Second woman, il y a trois ans sur la même scène (voir ici), sauf que le référent n’est cette fois plus le cinéma, mais l’opéra. « Ce que nous voudrions faire, ce n’est pas une transposition de La Bohème, c’est l’arracher au XIXème pour la faire résonner ici et maintenant », déclare Vincent. Un argument souvent entendu, sauf que cette fois, il donne lieu à une véritable réécriture de l’original, à un jeu de sens et de sons, de dérapages et d’anachronismes visant à non pas à dissoudre le vernis du mélodrame, mais à se servir de lui pour faire apparaître l’essentiel sous le périssable. Vaste programme, risquant de perdre en route qui ne connait pas son Puccini sur le bout des doigts. La musique de Verrières est habile, très savante, souvent payante (le numéro Puccini-Alban Berg de la comtesse Geschwitz échappée de Lulu) mais n’évite pas toujours l’effet attendu, et le spectacle – danse de mort d’une jeunesse à la fois idéaliste et désabusée – se prend par moments les pieds dans les matelas de récupération qui couvrent le plateau. Proche de nous pourtant cet univers néo-puccinien - expliqué par Marcello le peintre, joyeux drille et philosophe - où les grandes causes chères à Verdi n’ont plus leur place, et dont le seul sujet est l’amour. Excellent Ensemble Court-circuit dirigé par Jean Deroyer, distribution virtuose, voix lyriques et chanteurs de variétés mêlées. Public jeune, venu en partie pour Camélia Jordana, pop star à la carrière en flèche, assez effacée pourtant en Mimi, éclipsée en tout cas par l’explosive rockeuse franco-allemande Caroline Rose.

François Lafon

Bouffes du Nord, Paris, jusqu’au 26 novembre. Tournée en janvier-février 2015, puis en 2015-2016 Photo © DR

Envoyer un commentaire aucun commentaire

Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail


Concerts & dépendances
Athénée rénové, surprises musicales
Le cabinet de curiosités
Deutsche Grammophon, graine de star et opéra minute
 
Anciens sujets par thème
Aix 2011 (4)  
Chaises musicales (9)  
Concours de Bamberg (4)  
Images (33)  
Money money (17)  
Musique au Coeur du Medoc (3)  
Nous y étions (462)  
Opus posthume (40)  
Rareté (12)  
Tendances (66)  
Anciens sujets par date
2016
Septembre (7)  
Août (6)  
Juillet (3)  
Juin (4)  
Mai (5)  
Avril (6)  
Mars (6)  
Février (4)  
Janvier (1)  
2015
Décembre (4)  
Novembre (6)  
Octobre (6)  
Septembre (5)  
Août (4)  
Juillet (2)  
Juin (6)  
Mai (7)  
Avril (3)  
Mars (9)  
Février (5)  
Janvier (7)  
2014
Décembre (7)  
Novembre (6)  
Octobre (9)  
Septembre (6)  
Août (1)  
Juillet (4)  
Juin (8)  
Mai (7)  
Avril (7)  
Mars (9)  
Février (7)  
Janvier (8)  
2013
Décembre (7)  
Novembre (7)  
Octobre (10)  
Septembre (13)  
Août (7)  
Juillet (8)  
Juin (12)  
Mai (11)  
Avril (11)  
Mars (9)  
Février (10)  
Janvier (10)  
2012
Décembre (9)  
Novembre (10)  
Octobre (18)  
Septembre (11)  
Août (5)  
Juillet (6)  
Juin (11)  
Mai (11)  
Avril (10)  
Mars (13)  
Février (10)  
Janvier (11)  
2011
Décembre (9)  
Novembre (11)  
Octobre (10)  
Septembre (10)  
Août (5)  
Juillet (9)  
Juin (8)  
Mai (7)  
Avril (10)  
Mars (8)  
Février (6)  
Janvier (11)  
2010
Décembre (10)  
Novembre (6)  
Octobre (11)  
Septembre (8)  
Août (6)  
Juillet (8)  
Juin (9)  
Mai (11)  
Avril (19)  
Mars (13)  
Février (12)  
Janvier (15)  
2009
Décembre (18)  
Novembre (17)  
Octobre (5)  
Septembre (4)