Dimanche 22 avril 2018
A la recherche d'une sonate perdue
Quelques refrains oubliés du bonheur en songeant à Marcel Proust
La Sonate de Vinteuil

Dans Du côté de chez Swann (1913), le personnage-titre est littéralement saisi par l’écoute d’un morceau de musique, en particulier par une « petite phrase » qu’il contient. Ce morceau, il le découvrira par la suite, est « l’Andante de la sonate pour violon et piano de Vinteuil ». Sonate mythique, dont on s’est mille fois demandé ce qu’elle pouvait être, et de qui. On a songé à celle de Franck, non enregistrée ici, et à celle de Gabriel Pierné, dans la descendance de cette dernière, composée durant l’été 1900 et très française d’atmosphère. Qualifiée en son temps de « musique heureuse », la sonate de Pierné pourrait dissimuler, nous dit le texte de présentation, les « refrains oubliés du bonheur » perçus par Swann. On a pensé aussi à la sonate n°1 de Saint-Saëns (1879), très concertante d’écriture : le second thème de son premier mouvement pourrait correspondre à la « petite phrase ». La sonate de Debussy est hors de question, car elle date de 1917. Mais elle est le reflet d’un « univers à demi-rêvé », tout comme la « sonate de Vinteuil », qui  n’a d’existence que dans l’imaginaire de Proust (et de Swann). Evidemment, ce CD intéressant et bien conçu n’apporte aucune réponse. Il ne fait qu’évoquer les « musiques nocturnes et aquatiques » de la charnière des XIXème et XXème siècles, tout en insistant sur le fait que Reynaldo Hahn, ami de l’écrivain, chante lui aussi « l’amour et l’éphémère ». D’où la présence, transcrites pour violon et piano, de deux de ses mélodies, à l’origine sur des poèmes l’une de Théophile de Viau (début XVIIème), l’autre de Paul Verlaine. La musique n’a pas besoin de paroles pour être signifiante, on ne saurait ôter à la Recherche du temps perdu son mystère et ses énigmes.
Marc Vignal

PS : dans le même esprit, voir La sonate retrouvée, et c'est par ici 

Pierné : Sonate pour violon et piano opus 36 - Hahn : A Chloris ; L’heure exquise - Saint-Saëns : Sonate pour  violon et piano  n°1 opus  75 - Debussy : Sonate pour violon et piano
Maria Milstein (violon), Nathalia Milstein (piano)
1 CD Mirare MIR 384
1 h 06 min

mis en ligne le jeudi 21 décembre 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.